L’APPEL DU BAMBOU

L’APPEL DU BAMBOU

Année Réalisation : 2002
Auteurs : Youngran Perron Kim
Réalisateurs : Youngran Perron Kim

Durée : 26 mn

1ère Diffusion 00-00-0000

Consultabl

Synopsis

Symbole de vertu et de bonheur, le bambou est devenu la raison de vivre de Makoto Yabuki. Cet ancien architecte a décidé de rejoindre la compagnie « Nomade » pour expérimenter de nouvelles formes artistiques et musicales grâce au bambou. Il crée alors le premier « Bamboo Orchestra », un mouvement musicale intégrant la tonalité naturelle du bambou. Dans l'atelier de Makoto Yabuki, des bambous venus du monde entier, jonchent le sol. Créateur de ses instruments de musique, Makoto Yabuki veut faire évoluer cette forme musicale. Il puise dans la musique traditionnelle asiatique pour enrichir les sonorités du bambou. « L'avantage [du bambou], déclare un membre de « Bamboo Orchestra », c'est qu'on ne peut pas avoir un son qui soit trop agressif (...) comme on pourrait l'avoir avec d'autres instruments de percussions. C'est un son très court et non résonnant»

En compagnie de musiciens traditionnels, Makoto Yabuki interprète des gagakus et des faïku japonais. Célébrant la vie, le bambou, présent depuis la nuit des temps, engendre un son vivant, un son qu'il n'est pourtant pas aisé de maîtriser. Le problème majeur posé par le bambou provient de l'espace entre les tubes de bambous. La largeur de ces tubes oblige le musicien à réadapter sa technique acquise par le biais d'instruments classiques. Mais, virtuose, Makoto Yakubi charme ses auditeurs par la puissance et la pureté de son jeu.

Générique

Ecrit et réalisé par Young Perron-Kim

Avec: Makoto Yabuki, Yannick Nuri, Patrick Flosse, Frédéric Daumas, Cyril Cambon

Avec la participation de Frédéric Bousquet, Daniel Lifermann

Et les musiciens de Gagaku, Ko Ishikawa, Yuko Hirai, Katsuhiko Tabuchi

Image : Youngran Perron Kim, Thierry Michel, Jean-Louis Tron, Jean-Luc Chaperon, Changhee Lee

Son : Christian Perron et Hélène Lioult

Régie son des concerts : Vincent Lambert, Philippe Quintas, Damien Thill

Montage : Nicole Alix et Youngran Perron Kim

Remerciement à : l'Association WA, Marielle Gros, Jean-Luc Chaperon, Annie Monin, Jane Park, La bambouseraie d'Anduze

Calligraphie : Seungehan Lee

Production déléguée : Nicole Alix - Airelles Vidéo

Coproduction : MCM Classique-jazz-Muzzik

Avec la participation du Centre National de Cinématographie et de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur

Airelles Vidéo/MCM Classique-Jazz-Muzzik, septembre 2001.