ESSAIS SUR LE PAYSAGE BUOUX EN LUBERON

ESSAIS SUR LE PAYSAGE BUOUX EN LUBERON

Année Réalisation : 1994
Auteurs : Hélène Lioult
Réalisateurs : Hélène Lioult
Récompenses :
Extraits :

Durée : 35

1ère Diffusion 00-00-0000

Consultable

Synopsis

Vision quotidienne ou aperçu exotique, instantané ou obsédant, tout petit ou panoramique, le paysage n'existe que par l'émotion, le regard, la représentation.

Le Lubéron apparaît progressivement au visiteur du Buoux.
Des témoins, maires, aubergistes, employé du Parc racontent comment cette région est devenue le lieu de prédilection des randonneurs et des sportifs.

Le promeneur-spectateur se laisse guider: aux signes de paysage naturel et bâti répondent des effets de brume d'onde, de feu, de cendre, de pierre et de lumière et en écho les toiles des maîtres. Cette exploration méthodologique émotionnelle et scientifique lui permet d'élucider le génie du lieu.

La force du site de Buoux repose sur l'harmonie, la correspondance qui s''établit entre la mémoire de l'eau, -enpays calcaire elle disparaît dans les failles - et la mémoire de l'homme qui disparaît dans les profondeurs de l'histoire. En effet, les aménagements anciens sont beaucoup plus présents dans le paysage que les signes contemporains de l'organisation humaine.

L'eau secrète des reliefs en creux, la solitude humaine habitée des peurs et du souvenir des batailles, les faliases dramatiques, les fourrés embrousaillés, l'attente du merveilleux sont autant d'évocation du génie du lieux. Sa figure mythique est celle du sanglier toujours tapi quelque part, plus effrayant que dangereux, ce non-humain sauvage et inoffensif.

Générique

Sur une idée de Rose-Marie Benois et Hélène Lioult

Images : Hélène et Jean-Luc Lioult.

Son : Yves Héaulme.

Montage : Hélène Lioult et Jocelyne PIAY.

Produit par Airelles Vié?o, le CRIPT et le SRFD, la Direction de l?Agriculture et de la For?t de Provence, Alpes, Côte d'Azur.