Un film de Stéphane Lojkine

réalisé par Hélène et Jean-Luc Lioult

34 minutes 2015

en coproduction avec

Aix-Marseille Université, CIELAM, Mission culture
et
L’Université de Lausanne

DIDEROT-Loutherbourg

Vérité, poésie et magie sont les trois étapes de la visite de l’exposition Le Goût de Diderot que Stéphane Lojkine commente à la Fondation de l’Hermitage à Lausanne. La visite est accompagnée de la musique qui était familière au philosophe, et des textes des Salons, lus par Laura Léoni. On y retrouve la variété de ton et la liberté de pensée qui font le charme de Diderot, mais aussi un parcours intellectuel, depuis l’expérience théâtrale du néophyte au Salon jusqu’à la découverte de la matérialité de la peinture. Au programme de la visite, Boucher et Greuze, Vien et Doyen, Falconet et David, Vernet, Robert, Chardin…

DIDEROT-Levitski

« Le poète a sa palette comme le peintre, ses nuances, ses passages, ses tons. Il a son pinceau et son faire. Il est sec, il est dur, il est cru, il est tourmenté, il est fort, il est vigoureux, il est doux, il est harmonieux et facile. Sa langue lui offre toutes les teintes imaginables ; c’est à lui à les bien choisir. Il a son clair-obscur dont la source et les règles sont au fond de son âme ».